Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par Joy division le Ven 11 Jan - 22:46

Etienne Chouard, bonne vidéo (surtout pour les conditionnés de la lobotomie ambiante):

https://www.youtube.com/watch?feature=endscreen&v=Gqfmm3XCqEs&NR=1

Joy division
Admin
Admin

Messages : 1409
Date d'inscription : 07/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par Joy division le Ven 11 Jan - 22:57

Une vidéo encore plus courte au cas où la 1ère serait trop longue et trop compliquée, très claire et très courte celle-là:

https://www.youtube.com/watch?feature=endscreen&NR=1&v=1jyr_FAGFzk

Joy division
Admin
Admin

Messages : 1409
Date d'inscription : 07/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par Jeff Van Planet le Sam 12 Jan - 16:10

:MDR:
La première vidéo est bonne pour les idéologues.

Ce monsieur fait quoi dans la vie? coiffeur? Bar man?

Il dit aussi que les riches ne payent pas d'impôt. Madame bétancour recevait plus de 30 millions d'Euros grâce au bouclier fiscale. Je le rappelle que le bouclier fiscale rendait ce qui dépasse les 50%. Si çà ce n'est payer aucun impôt du tout, il me fait rire.
Ce monsieur dit que le déficit n'à pas augmenté. J'ai envie de dire: laule!
Il dit que la dépense public n'à pas augmenté. Très amusant.
(voir grafique de la dépense public et du déficite public en bas de page: http://cluaran.free.fr/dette.html
L'intérêt est de 47Mds d'Euros par ans. Le déficit est de 143 Mds. Donc les 94 Ne sont pas nécessaires, il en fait quoi?
ces 94 Mds ne sont pas le service de la dette, alors çà ne correspond pas.
Les parlementaires n'ont pas étaient courageux, ils ont étaient démagos pour se faire réélire, qu'il y crois ou pas.
Il dit qu'il n'y crois pas par ce que le service correspondrait au déficit. J'ai prouvé plus haut que c'est une connerie.
Et je n’adhère pas à son délire communisant de dire qu'il y à un complot de riches. Bien sûr. Regardez donc ce qu'il se passe quand un état fait appelle à la planche à billets pour financé des dépenses démagogiques: La ruine du pays.

Et je le prouve.
Une personne gagne 1000€/mois. Tous les mois il dépense 1100€. Il à des ADGIOs de 10%
Le premier Janvier il à 1000€, le 31/01 -100€ plus les 10% il aura -110
Le 01/02 il touche sa paye et à sur son compte 890€, le 28/02 -210+10%= -231
Le 01/03 769€ moins 1100=-331€ +agio -364.10 le 31/03
Le 01/04 635.90€ le 30/04 -464.1 plus agios il aura -510.51€
Le 01/05 489.49€ moins 1100=-610.51€ plus agio -671.56 le 31/05
Le 01/06 328.44€ moins 1100= -771.56 +10%= -848.72 le 30/06
Le 01/07 151.28€ moins 1100= -948.72 +10%= -948.72 le 31/07
Le 01/08 51.28€ moins 1100= -1048.72 +10%= -1048.72€ le 31/08.
Le 01/09 il touche ses 1000€ et il lui reste un découvert de 48.72€ il est donc en faillite.

Maintenant à tous ceux qui disent(comme Etienne le Coiffeur) je vais leurs prouvé que non:
Notre famille gagne toujours 1000, dépense toujours 1100 mais ne paye plus d'AGIO.
Le 01/01 1000 moins1100= -100€
Le 01/02 900 moins 1100= -200€
Le 01/03 800 moins 1100= -300€
Le 01/04 700 moins 1100= -400€
Le 01/05 600 moins 1100= -500€
Le 01/06 500 moins 1100= -600
Le 01/07 400 moins 1100= -700
Le 01/08 300 moins 1100= -800
Le 01/09 200 moins 1100= -900
Le 01/10 100 moins 1100= -1000
Le 01/11 0 moins 1100= -1100
Le 01/12 -100 comme quoi la faillite est inévitable pour un pays qui vit à crédit.
Pire! faire du déficit c'est hypothéquer la génération suivante.

Bravo les politiques démagos!

_________________
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde.
Frédéric Bastiat 1801- 1850.
Le résultat de l'ordre capitaliste, c'est Venise; le résultat de l'ordre structuraliste, c'est Sarcelles.
Serge Schweitzer né en 1949
Libéralisme: système soucieux du respect des sujets de droit et de la liberté d’initiative des individus
Michel Foucault.
avatar
Jeff Van Planet
Actif
Actif

Messages : 329
Date d'inscription : 05/01/2013

Feuille de personnage
Essai: 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par Mr Chat le Sam 12 Jan - 17:20

De toutes façon le problème d'aujourd'hui c'est la volonté d'être élu des politiques
Ils font de la démagogie et après ils s'en foutent

_________________
Si j'avance suivez-moi,si je meurs vengez-moi,si je recule tuez-moi     (Henri de La Rochejacquelin 1772-1794)

Si les Français m'appellent je ne me déroberai pas.                          (Louis XX1974-?)

Candidatez au groupe MUSE si vous souhaitez  une Europe indépendante et forte face a la tutelle des USA
http://thinkyourpolitic.forumsgratuits.net/groups
avatar
Mr Chat
Admin
Admin

Chien
Messages : 2103
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 24
Localisation : Nantes

Feuille de personnage
Essai: 2

http://thinkyourpolitic.forumsgratuits.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par Joy division le Sam 12 Jan - 22:24

Jeff Van Planet a écrit::MDR:
La première vidéo est bonne pour les idéologues.

Ce monsieur fait quoi dans la vie? coiffeur? Bar man?

Il dit aussi que les riches ne payent pas d'impôt. Madame bétancour recevait plus de 30 millions d'Euros grâce au bouclier fiscale. Je le rappelle que le bouclier fiscale rendait ce qui dépasse les 50%. Si çà ce n'est payer aucun impôt du tout, il me fait rire.
Ce monsieur dit que le déficit n'à pas augmenté. J'ai envie de dire: laule!
Il dit que la dépense public n'à pas augmenté. Très amusant.
(voir grafique de la dépense public et du déficite public en bas de page: http://cluaran.free.fr/dette.html
L'intérêt est de 47Mds d'Euros par ans. Le déficit est de 143 Mds. Donc les 94 Ne sont pas nécessaires, il en fait quoi?
ces 94 Mds ne sont pas le service de la dette, alors çà ne correspond pas.
Les parlementaires n'ont pas étaient courageux, ils ont étaient démagos pour se faire réélire, qu'il y crois ou pas.
Il dit qu'il n'y crois pas par ce que le service correspondrait au déficit. J'ai prouvé plus haut que c'est une connerie.
Et je n’adhère pas à son délire communisant de dire qu'il y à un complot de riches. Bien sûr. Regardez donc ce qu'il se passe quand un état fait appelle à la planche à billets pour financé des dépenses démagogiques: La ruine du pays.

Et je le prouve.
Une personne gagne 1000€/mois. Tous les mois il dépense 1100€. Il à des ADGIOs de 10%
Le premier Janvier il à 1000€, le 31/01 -100€ plus les 10% il aura -110
Le 01/02 il touche sa paye et à sur son compte 890€, le 28/02 -210+10%= -231
Le 01/03 769€ moins 1100=-331€ +agio -364.10 le 31/03
Le 01/04 635.90€ le 30/04 -464.1 plus agios il aura -510.51€
Le 01/05 489.49€ moins 1100=-610.51€ plus agio -671.56 le 31/05
Le 01/06 328.44€ moins 1100= -771.56 +10%= -848.72 le 30/06
Le 01/07 151.28€ moins 1100= -948.72 +10%= -948.72 le 31/07
Le 01/08 51.28€ moins 1100= -1048.72 +10%= -1048.72€ le 31/08.
Le 01/09 il touche ses 1000€ et il lui reste un découvert de 48.72€ il est donc en faillite.

Maintenant à tous ceux qui disent(comme Etienne le Coiffeur) je vais leurs prouvé que non:
Notre famille gagne toujours 1000, dépense toujours 1100 mais ne paye plus d'AGIO.
Le 01/01 1000 moins1100= -100€
Le 01/02 900 moins 1100= -200€
Le 01/03 800 moins 1100= -300€
Le 01/04 700 moins 1100= -400€
Le 01/05 600 moins 1100= -500€
Le 01/06 500 moins 1100= -600
Le 01/07 400 moins 1100= -700
Le 01/08 300 moins 1100= -800
Le 01/09 200 moins 1100= -900
Le 01/10 100 moins 1100= -1000
Le 01/11 0 moins 1100= -1100
Le 01/12 -100 comme quoi la faillite est inévitable pour un pays qui vit à crédit.
Pire! faire du déficit c'est hypothéquer la génération suivante.

Bravo les politiques démagos!

Ce monsieur est juste professeur de droit et d' économie... Et vous faites quoi dans la vie? Je peux loler? lol! Il faut être complètement lobotomisé aujourd' hui pour ne toujours pas voir que le libéralisme est le poison ultime de l' humanité.

Joy division
Admin
Admin

Messages : 1409
Date d'inscription : 07/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par Jeff Van Planet le Dim 13 Jan - 18:00

@libération, je sais qu'il est profésseur d'économie... en lycée alors la on peut lauler sur son cas.
Surtout qu'il essaye d'exister par son blogue pour les lobotomisé dogmatiser.
La preuve, il ne sais même pas de quoi il parle, en disant que le service de la dette est égale au déficit, il perd toute crédibilité.

En suite parlant de lobotomie, qu'avec vous à dire sur ma démonstration que dans tous les cas il y aurait faillite.
Je prouve bien que le socialisme est un cancer.

@Bourbon 1er
Je serait heureux s'il ne faisaient que de la démagogie pour se faire élir et qu'après il s'en fouteraient, le gros problème, c'est qu'ils ne s'en foutent pas et qu'il appliquent leurs théories démagogues qui ont, depuis 40 ans, accumulé de la dette.
J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle:
La bonne: faire de la dette c'est hypothéquer la génération suivante.
La mauvaise: la génération suivante, c'est nous.

_________________
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde.
Frédéric Bastiat 1801- 1850.
Le résultat de l'ordre capitaliste, c'est Venise; le résultat de l'ordre structuraliste, c'est Sarcelles.
Serge Schweitzer né en 1949
Libéralisme: système soucieux du respect des sujets de droit et de la liberté d’initiative des individus
Michel Foucault.
avatar
Jeff Van Planet
Actif
Actif

Messages : 329
Date d'inscription : 05/01/2013

Feuille de personnage
Essai: 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par Joy division le Dim 13 Jan - 19:01

Pourtant si nous étions restés à notre situation d' avant la loi-Pompidou-Roschild, nous n' aurions pour ainsi dire pas de dette. Alors, vous répondez quoi à cela? Inflation puis récession? Ce système s' entraine sur la Lybie puis le Mali. A l' internationale, il a commencé avec Saddam Hussein et maintenant Assad... Et je en parle pas des guerres de l' ombre lors de la révolution Orange et lors des révolutions de printemps... Tout ça a une logique. Après avoir dépouillé les états et les peuples, quand il n' y aura plus rien à prendre, ils nous feront une bonne guerre.

Joy division
Admin
Admin

Messages : 1409
Date d'inscription : 07/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par Jeff Van Planet le Lun 14 Jan - 10:49

Liberation a écrit: Pourtant si nous étions restés à notre situation d' avant la loi-Pompidou-Roschild, nous n' aurions pour ainsi dire pas de dette. Alors, vous répondez quoi à cela? Inflation puis récession? Ce système s' entraine sur la Lybie puis le Mali. A l' internationale, il a commencé avec Saddam Hussein et maintenant Assad... Et je en parle pas des guerres de l' ombre lors de la révolution Orange et lors des révolutions de printemps... Tout ça a une logique. Après avoir dépouillé les états et les peuples, quand il n' y aura plus rien à prendre, ils nous feront une bonne guerre.

Ce que je réponds à çà? j'y ai répondu avant que vous me posiez la question avec la simulation sans intérêts.
Le "pour ainsi dire pas de dette" est une escroquerie intellectuelle qui à pour but de promouvoir le collectivisme cancérigène du nationalisme et du socialisme.

Cliquez plutôt ici et vous comprendrez la supercherie que votre socialisme vous pousse à défendre.
avatar
Jeff Van Planet
Actif
Actif

Messages : 329
Date d'inscription : 05/01/2013

Feuille de personnage
Essai: 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par Joy division le Mar 15 Jan - 20:30

Socialisme ou libéral-capitalisme, on va dans le mur pareillement. A choisir, je préfère la 1ère solution. Désolé de vous décevoir.

Joy division
Admin
Admin

Messages : 1409
Date d'inscription : 07/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par professeur choron le Mar 15 Jan - 21:00

Jeff Van Planet a écrit: profésseur ...blogue... les lobotomisé dogmatiser.... il ne sais ...la dette est égale au déficit, il perd toute crédibilité.

Je sais, ça fait un peu "peigne cul" de soulever, de souligner, mais quand on est un "savant" comme vous...toutes ces énauuurmes fôtes d'ortograf' pour une démonstration censée ne souffrir aucune contestation ...aïe aïe aïe... silent
avatar
professeur choron
Actif
Actif

Cheval
Messages : 407
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 100
Localisation : DTC

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par Jeff Van Planet le Mer 16 Jan - 11:08

Liberation a écrit: Socialisme ou libéral-capitalisme, on va dans le mur pareillement. A choisir, je préfère la 1ère solution. Désolé de vous décevoir.

le socialisme= au libéralisme qui serait égale au capitalisme????
bref

Comme je le dit, le dette est une escroquerie qui consiste à faire payer notre confort à la génération suivante.
Alors avec les intérêts c'est plus cher. C'est vraie. A qui la faute? au déficit.

Alors sans intérêts, la BC elle perd de l'argent, à un moment ou à un autre, elle devra être recapitalisée, et qui payera cette recapitalisation? la génération suivante point à la ligne.

_________________
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde.
Frédéric Bastiat 1801- 1850.
Le résultat de l'ordre capitaliste, c'est Venise; le résultat de l'ordre structuraliste, c'est Sarcelles.
Serge Schweitzer né en 1949
Libéralisme: système soucieux du respect des sujets de droit et de la liberté d’initiative des individus
Michel Foucault.
avatar
Jeff Van Planet
Actif
Actif

Messages : 329
Date d'inscription : 05/01/2013

Feuille de personnage
Essai: 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par Jeff Van Planet le Mer 16 Jan - 11:09

professeur choron a écrit:
Jeff Van Planet a écrit: profésseur ...blogue... les lobotomisé dogmatiser.... il ne sais ...la dette est égale au déficit, il perd toute crédibilité.

Je sais, ça fait un peu "peigne cul" de soulever, de souligner, mais quand on est un "savant" comme vous...toutes ces énauuurmes fôtes d'ortograf' pour une démonstration censée ne souffrir aucune contestation ...aïe aïe aïe... silent

Sinon, avez vous un argument?

_________________
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde.
Frédéric Bastiat 1801- 1850.
Le résultat de l'ordre capitaliste, c'est Venise; le résultat de l'ordre structuraliste, c'est Sarcelles.
Serge Schweitzer né en 1949
Libéralisme: système soucieux du respect des sujets de droit et de la liberté d’initiative des individus
Michel Foucault.
avatar
Jeff Van Planet
Actif
Actif

Messages : 329
Date d'inscription : 05/01/2013

Feuille de personnage
Essai: 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par professeur choron le Mer 16 Jan - 12:20

Mais oui, il a déjà été exprimé par libération, mais je peux le développer à nouveau..seulement est bien utile ?


avatar
professeur choron
Actif
Actif

Cheval
Messages : 407
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 100
Localisation : DTC

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par Jeff Van Planet le Mer 16 Jan - 13:51

professeur choron a écrit:Mais oui, il a déjà été exprimé par libération, mais je peux le développer à nouveau..seulement est bien utile ?



c'est jolie tous çà.
<Émis en novembre 1944 par Aimé Lepercq et repris par René Pleven suite au décès de Lepercq3, cet emprunt lève 164,4 milliards de francs. Il vise à résoudre les gros problèmes économiques que connaît le pays4 qui est alors sous gouvernement provisoire, alors que la Seconde Guerre mondiale n'est pas terminée.>>
<Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !
Émis en 1946 pour indemniser les actionnaires des entreprises de gaz et d'électricité suite à la création de EDF-GDF 5.>>
Emprunt Pinay[modifier]
Émis en 1952 par le président du Conseil Antoine Pinay, il est indexé sur l'or et son taux d'intérêt est de 3 %. Les intérêts sont par ailleurs exonérés d'impôts et de diverses taxes6,7.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Emprunt_national_fran%C3%A7ais#Emprunt_Pinay

<<: Antoine PINAY entend rompre avec la politique d'investissements publics que ses prédécesseurs mènent à grands frais depuis 1948 avec des résultats qui tardent à se concrétiser. Il obtient du Parlement l'autorisation de réaliser par décret des économies budgétaires à hauteur de 110 milliards de francs. Pour favoriser les rentrées de capitaux, il fait voter une amnistie fiscale (loi du 14 avril 1952) et procède surtout, le 29 mai 1952, à l'émission d'un emprunt aux conditions particulièrement favorables. Si celle que le public va très vite appeler la ''rente Pinay'' a un rendement modéré (3%), elle est indexée sur l'or et bénéficie d'une exemption fiscale totale>>
http://www.economie.gouv.fr/caef/antoine-pinay

Maintenant deux chose:
La première je la répète :
<Le 01/01 1000 moins1100= -100€
Le 01/02 900 moins 1100= -200€
Le 01/03 800 moins 1100= -300€
Le 01/04 700 moins 1100= -400€
Le 01/05 600 moins 1100= -500€
Le 01/06 500 moins 1100= -600
Le 01/07 400 moins 1100= -700
Le 01/08 300 moins 1100= -800
Le 01/09 200 moins 1100= -900
Le 01/10 100 moins 1100= -1000
Le 01/11 0 moins 1100= -1100
Le 01/12 -100 comme quoi la faillite est inévitable pour un pays qui vit à crédit.
Pire! faire du déficit c'est hypothéquer la génération suivante.>>
Donc même avec des emprunts à taux 0 il y aura faillite.

La deuxième. Prenons une économie avec une inflation à 2%, inflation qui pour faire simple ne change pas.
Donc l'état emprunte 100 000 à sa banque à 0%.
Donc au bout d'un an, la banque récupère 100 000 au lieux de 102 000. son bilan perd donc 1.02%.
Sur un emprunt à 10 ans, elle récupérera 100 000€ au alors qu'en € constant elle aurait dû recevoir 121 899.44€ c'est une perte de 21 899.44€. Soit 17.96% de perte de son bilan.
à un moment ou à un autre elle aura besoin d'une recapitalisation.
qui payera cette recapitalisation? l'état-actionnaire. Avec quoi? ou des prêts de la BC ou des impôts.

Le sujet centrale n'est donc pas ou l'état emprunte, ceci n'est pas un problème. Le problème est que l'état emprunte, faisant payer nos dépenses non financées par les générations suivantes.

_________________
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde.
Frédéric Bastiat 1801- 1850.
Le résultat de l'ordre capitaliste, c'est Venise; le résultat de l'ordre structuraliste, c'est Sarcelles.
Serge Schweitzer né en 1949
Libéralisme: système soucieux du respect des sujets de droit et de la liberté d’initiative des individus
Michel Foucault.
avatar
Jeff Van Planet
Actif
Actif

Messages : 329
Date d'inscription : 05/01/2013

Feuille de personnage
Essai: 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par Joy division le Mer 16 Jan - 17:49

Le libéralisme permet que les grosses fortunes fuient notre pays, ainsi que nos entreprises. Ce qui met les ouvriers au chômage et les précarise, c' est un fait depuis 1983 qu' on subit cette politique injuste. Ce qui radicalise les gens de plus en plus. Notre libéralisme, s' il a enfanté les droits de l' homme, il s' est largement dévoyé au fil des siècles et des décennies. La titrisation des années précédant la crise de 2007-2008 est un des nombreux exemples...

Joy division
Admin
Admin

Messages : 1409
Date d'inscription : 07/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par professeur choron le Jeu 17 Jan - 1:11

Jeff Van Planet a écrit:Le sujet centrale n'est donc pas ou l'état emprunte, ceci n'est pas un problème. Le problème est que l'état emprunte, faisant payer nos dépenses non financées par les générations suivantes.

Mais non, le sujet est bien OU l'état emprunte, puisque 80 ou 90 % de la dette est en fait les intérêts de la dette initiale...
avatar
professeur choron
Actif
Actif

Cheval
Messages : 407
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 100
Localisation : DTC

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par Jeff Van Planet le Jeu 17 Jan - 10:04

professeur choron a écrit:
Jeff Van Planet a écrit:Le sujet centrale n'est donc pas ou l'état emprunte, ceci n'est pas un problème. Le problème est que l'état emprunte, faisant payer nos dépenses non financées par les générations suivantes.

Mais non, le sujet est bien OU l'état emprunte, puisque 80 ou 90 % de la dette est en fait les intérêts de la dette initiale...

Donc le problème n'est pas d'être à découvert mais de payer des agios?
Si çà ne vous plaie pas de payer des agios, ne faites pas de découverts.

Le but d'une BC n'est pas de financé les politiques idiotes, le but d'une BC est de produire de la monnaie en quantités suffisante pour que l'économie marche Points à la ligne.

Sinon cher professeur, que pensez vous des liens qui prouvent que la France à emprunté avec taux d'intérêt avant 1973?

_________________
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde.
Frédéric Bastiat 1801- 1850.
Le résultat de l'ordre capitaliste, c'est Venise; le résultat de l'ordre structuraliste, c'est Sarcelles.
Serge Schweitzer né en 1949
Libéralisme: système soucieux du respect des sujets de droit et de la liberté d’initiative des individus
Michel Foucault.
avatar
Jeff Van Planet
Actif
Actif

Messages : 329
Date d'inscription : 05/01/2013

Feuille de personnage
Essai: 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par professeur choron le Jeu 17 Jan - 10:52

Les agios...vous ne savez pas que les taux d'intérêts ont une petite importance ?

Avoir 80 % de sa dette en agios vous semble normal ?


Avec taux d'intérêts avant 1973 ?

Quelles sommes ?

Quel taux d'intérêt ?

Là est la vraie question...
avatar
professeur choron
Actif
Actif

Cheval
Messages : 407
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 100
Localisation : DTC

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par Jeff Van Planet le Jeu 17 Jan - 13:34

encore une fois vous prenez le problème à l'envers.
Si nous ne faisons pas de déficit nous ne faisons pas de dette.
Pas de dette, pas de problème.
C'est pourtant simple.

_________________
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde.
Frédéric Bastiat 1801- 1850.
Le résultat de l'ordre capitaliste, c'est Venise; le résultat de l'ordre structuraliste, c'est Sarcelles.
Serge Schweitzer né en 1949
Libéralisme: système soucieux du respect des sujets de droit et de la liberté d’initiative des individus
Michel Foucault.
avatar
Jeff Van Planet
Actif
Actif

Messages : 329
Date d'inscription : 05/01/2013

Feuille de personnage
Essai: 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par professeur choron le Jeu 17 Jan - 15:24

Non ! Il y a des moments ou faire des dettes peut être une nécessité (au niveau du particulier, pour acheter une voiture qui pourra vous permettre de travailler, ou une maison...) maiiiis...il faut bien sur pouvoir rembourser à long terme, d'accord, mais aussi, il faut que les taux d'intérêts ne soient pas ceux de trancheurs de gorges, d'usuriers, hors, la France, avec môssieur Pompidou, a délibérément décidé de tendre le cou...C'est encore une fois VOUS qui récitez votre leçon (bien apprise) de petit libéral et répandez un écran de fumée devant le VRAI problème !
avatar
professeur choron
Actif
Actif

Cheval
Messages : 407
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 100
Localisation : DTC

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par Jeff Van Planet le Jeu 17 Jan - 15:40

professeur choron a écrit:Non ! Il y a des moments ou faire des dettes peut être une nécessité (au niveau du particulier, pour acheter une voiture qui pourra vous permettre de travailler, ou une maison...) maiiiis...il faut bien sur pouvoir rembourser à long terme, d'accord, mais aussi, il faut que les taux d'intérêts ne soient pas ceux de trancheurs de gorges, d'usuriers, hors, la France, avec môssieur Pompidou, a délibérément décidé de tendre le cou...C'est encore une fois VOUS qui récitez votre leçon (bien apprise) de petit libéral et répandez un écran de fumée devant le VRAI problème !

Pour les particuliers comme vous dites, il est parfois nécessaire de s'endetter, comme pour acheter une voiture ou une maison. Pas pour acheter ses baguettes.
Pour l'état ce que je dit, c'est que si l'état ne s'endette que ponctuellement(comme pour acheter une maison ou une voiture) ou il emprunte ne fait aucune différence.(je l'ai déjà dit et vous avez nier)
Les taux d'intérêt de la France ne sont pas usuriers mais normaux.
Le problème est que la France n'emprunte pas pour acheter une voiture ou une maison de temps en temps, mais la France emprunte pour acheter ses baguettes et son beurre.

Alors vous pouvez réciter toutes les leçons apprises par coeur de petit démago véreux, mais si vous ouvriez les yeux vous comprendrez que si une personne emprunte à taux normal et s'achète une voiture tous les mois, elle finira sur la paille. C'est ce qui arrive à la France point à la ligne.

_________________
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde.
Frédéric Bastiat 1801- 1850.
Le résultat de l'ordre capitaliste, c'est Venise; le résultat de l'ordre structuraliste, c'est Sarcelles.
Serge Schweitzer né en 1949
Libéralisme: système soucieux du respect des sujets de droit et de la liberté d’initiative des individus
Michel Foucault.
avatar
Jeff Van Planet
Actif
Actif

Messages : 329
Date d'inscription : 05/01/2013

Feuille de personnage
Essai: 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par professeur choron le Jeu 17 Jan - 15:51

Les taux d'intérêts de la France sont usuriers, emprunter à la Banque de France aurait au moins réglé ce problème là, les ricains, eux, viennent de le faire...

Vous faites partie de ces petits ânes qui récitent leurs leçons et veulent faire porter la responsabilité de cette dette au peuple qui n'y est pour rien...ce sont les libéraux, vendus aux forces de l'argent, qui ont mis le pays dans cette situation...
avatar
professeur choron
Actif
Actif

Cheval
Messages : 407
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 100
Localisation : DTC

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par Jeff Van Planet le Jeu 17 Jan - 16:02

professeur choron a écrit:Les taux d'intérêts de la France sont usuriers, emprunter à la Banque de France aurait au moins réglé ce problème là, les ricains, eux, viennent de le faire...

Vous faites partie de ces petits ânes qui récitent leurs leçons et veulent faire porter la responsabilité de cette dette au peuple qui n'y est pour rien...ce sont les libéraux, vendus aux forces de l'argent, qui ont mis le pays dans cette situation...

Alors déjà les USA n'empruntent pas à la FED.
Ce que la FED à fait récemment c'est de racheter de la dette déjà émise. donc des titres qui circulaient déjà de mains en mains.

Les taux d'intérêts de la France ne sont en rien usuriers. Sinon, trouvez des preuves.

Je ne fait pas partie des ânes, je m'informe, je cherche des réponses par moi même, et quand je les trouves je m'y accroche. C'est mieux que de prendre pour argent comptant les idéologies de ces ânes de démagos.

Maintenant sur la responsabilité de la dette. essayez de trouver par vous même pourquoi nous avons fait des déficits et vous aurez la réponse.
Pourquoi vous dites libéraux? pourquoi pas les "barbus" le temps qu'on y est? Laughing

_________________
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde.
Frédéric Bastiat 1801- 1850.
Le résultat de l'ordre capitaliste, c'est Venise; le résultat de l'ordre structuraliste, c'est Sarcelles.
Serge Schweitzer né en 1949
Libéralisme: système soucieux du respect des sujets de droit et de la liberté d’initiative des individus
Michel Foucault.
avatar
Jeff Van Planet
Actif
Actif

Messages : 329
Date d'inscription : 05/01/2013

Feuille de personnage
Essai: 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par professeur choron le Jeu 17 Jan - 17:44

Mais justement c'est bien ce que je dit : Les USA n'empruntent pas à la FED ! Rolling Eyes

Je dis les libéraux parce que depuis Tonton, voir par certains aspects (parmi les plus importants) Pompidou, nous sommes gouvernés par des libéraux, pas des barbus... Rolling Eyes

Et pas besoin d'avoir fait l'ENA pour comprendre que si 80% d'une dette représente les intérêts, "y a un problème" ! Rolling Eyes
avatar
professeur choron
Actif
Actif

Cheval
Messages : 407
Date d'inscription : 15/01/2013
Age : 100
Localisation : DTC

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par Jeff Van Planet le Ven 18 Jan - 9:47

oui il y à problème: le problème c'est les déficits cumulés.

Un exemple: les 35 heures coûtent en réductions de charges pas loin de 22 Mds d'euros par an.
rapportons çà à 20, depuis 1999, çà fait 13 ans(je ne compte pas 2013) en 13 ans çà à fait une dette de 260 Mds d'euros.
Alors si pour vous les 260 milliards ne représentent pas un problème mais que les 9 milliards d'intérêts le sont(et encore je compte large) c'est que vous avez un grave problème de compréhension.

Parlant Justement d'ENArques, ce sont eux qui nous ont plongés dans cette situation.

_________________
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde.
Frédéric Bastiat 1801- 1850.
Le résultat de l'ordre capitaliste, c'est Venise; le résultat de l'ordre structuraliste, c'est Sarcelles.
Serge Schweitzer né en 1949
Libéralisme: système soucieux du respect des sujets de droit et de la liberté d’initiative des individus
Michel Foucault.
avatar
Jeff Van Planet
Actif
Actif

Messages : 329
Date d'inscription : 05/01/2013

Feuille de personnage
Essai: 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le libéralisme et son oeuvre de destruction

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum