Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par Mr Chat le Ven 25 Mai - 19:01

Je vais le spécifier mais je vais aussi mettre du général
Ce sera sur Waterloo
Si je peux retrouver une reconstitution en anglais ce serait pas mal
Je parlerais aussi de son ennemi de Waterloo Wellington
En anglais sa va je me démmerde
La dernière fois j'ai fait sur les abeilles et j'ai eu 16

Mr Chat
Admin
Admin

Messages : 2103
Date d'inscription : 25/04/2012

Feuille de personnage
Essai: 2

http://thinkyourpolitic.forumsgratuits.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par Mr Chat le Ven 25 Mai - 19:03

Et je vais mettre aussi que la chanson de ABBA Waterloo est inspiré de cette bataille

_________________
Si j'avance suivez-moi,si je meurs vengez-moi,si je recule tuez-moi     (Henri de La Rochejacquelin 1772-1794)

Si les Français m'appellent je ne me déroberai pas.                          (Louis XX1974-?)

Candidatez au groupe MUSE si vous souhaitez  une Europe indépendante et forte face a la tutelle des USA
http://thinkyourpolitic.forumsgratuits.net/groups
avatar
Mr Chat
Admin
Admin

Chien
Messages : 2103
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 24
Localisation : Nantes

Feuille de personnage
Essai: 2

http://thinkyourpolitic.forumsgratuits.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par falt r le Ven 25 Mai - 23:08

il y a plein de choses à dire sur Waterloo et tu peux parler aussi du général prussien Blücher qui vainc Grouchy. Je pense que Napoléon a fait l'erreur de vouloir envoyer Grouchy s'occuper à poursuivre les prussiens. Il a divisé son armée alors qu'il aurait dû mettre toute sa force contre le général très défensif qu'est Wellington.

C'est un bon sujet en effet, bonne chance !! C'est pour quand ?

_________________
VLTIMA RATION REGVM, [la Force est] l'Ultime Argument des Roys (gravure sur les canons du Grand Louis)
avatar
falt r
Modérateur
Modérateur

Messages : 416
Date d'inscription : 23/05/2012

Feuille de personnage
Essai: 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par Invité le Sam 26 Mai - 9:28

falt r a écrit:il y a plein de choses à dire sur Waterloo et tu peux parler aussi du général prussien Blücher qui vainc Grouchy. Je pense que Napoléon a fait l'erreur de vouloir envoyer Grouchy s'occuper à poursuivre les prussiens. Il a divisé son armée alors qu'il aurait dû mettre toute sa force contre le général très défensif qu'est Wellington.

C'est un bon sujet en effet, bonne chance !! C'est pour quand ?

Salut REX, salut ADMIN,

J' ai lu toutes vos réponses depuis ma dernière...

Louis 16 est tombé, décapité, car le peuple n' en pouvait plus d' être exploité et pris à la gorge toute la vie durant. Louis 16 n' avait pas la carure d' un roi et encore moins de Louis 14 ou de Napoléon 1er. Le peuple voulait juste son parlement et aspirait juste à de meilleurs traitements... Tous les pouvoirs et les avantages et autres privilèges étaient concentrés entre les mains de la noblesse... Le clergé aussi se gavait sur le dos du peuple, serf et bon à exploiter. Marie-Antoinette trahit le peuple en appelant les autrichiens à venir sur Paris pour la sauver elle et les siens et pour mater au passage les insurgés... Ce qui fut vécu comme une défiance comme un outrage supplémentaire comme une arrogance ultime que le peuple ne pouvait plus supporter.

Il faut se mettre à la place des peuples brimés depuis des générations, des siècles, par la noblesse... Il est logique, compréhensible que les arrogants soient exécutés car ils incarnent le mal absolu (et comment les blâmer?). Ce qui est condamnable, ce n' est pas la révolution en soi mais les horreurs qu' elle engendre (tous ces gens décapités sans jugement ou presque!) à la suite de délation, de règlements de compte ou de jalousie tout simplement, tous ces débordements d' hyper violence, toutes ces injustices qu' elle engendre, et toute cette souffrance! C' est terrible. Et la révolution russe n' est pas en reste également. Abominable!

Louis 16 s' est laissé débordé par le peuple car il n' avait pas l' âme d' un chef, car c' était un gentil mou, brave, pas méchant, mais complètement déconnecté de la base (comme nos UMPS). La cour vivait dans l' opulence quand le peuple crevait de faim. Alors, il y eut beaucoup, beaucoup, beaucoup de têtes tranchées... Ce qui finit assurément par étancher la soif de toute cette colère et de toute cette rancoeur contenue par le peuple depuis des décennies d' injustices.

La Grèce et l' Espagne à ce jour ne sont pas exempts de revenir à la révolution. Si la haute bourgeoisie européenne et ses électeurs bourgeois n' en prennent pas conscience. Un ventre bien nourri, le plein emploi et la sécurité, c' est la paix. Mal nourri et pas d' emploi et tant de précarité à tous les niveaux, c' est la guerre à coup sûr.

De la misère nait la révolution et de la révolution naissent les fascismes (dictatures: Napoléon, Lénine-Staline, Mussolini-Hitler, Tito, Pinochet...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par Mr Chat le Sam 26 Mai - 16:31

falt r a écrit:il y a plein de choses à dire sur Waterloo et tu peux parler aussi du général prussien Blücher qui vainc Grouchy. Je pense que Napoléon a fait l'erreur de vouloir envoyer Grouchy s'occuper à poursuivre les prussiens. Il a divisé son armée alors qu'il aurait dû mettre toute sa force contre le général très défensif qu'est Wellington.

C'est un bon sujet en effet, bonne chance !! C'est pour quand ?
Une semaine
Je vais dans un premier temps parler de Napoléon et l'autre puis je détaillerais la bataille

_________________
Si j'avance suivez-moi,si je meurs vengez-moi,si je recule tuez-moi     (Henri de La Rochejacquelin 1772-1794)

Si les Français m'appellent je ne me déroberai pas.                          (Louis XX1974-?)

Candidatez au groupe MUSE si vous souhaitez  une Europe indépendante et forte face a la tutelle des USA
http://thinkyourpolitic.forumsgratuits.net/groups
avatar
Mr Chat
Admin
Admin

Chien
Messages : 2103
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 24
Localisation : Nantes

Feuille de personnage
Essai: 2

http://thinkyourpolitic.forumsgratuits.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par Mr Chat le Sam 26 Mai - 16:33

Rollon a écrit:
falt r a écrit:il y a plein de choses à dire sur Waterloo et tu peux parler aussi du général prussien Blücher qui vainc Grouchy. Je pense que Napoléon a fait l'erreur de vouloir envoyer Grouchy s'occuper à poursuivre les prussiens. Il a divisé son armée alors qu'il aurait dû mettre toute sa force contre le général très défensif qu'est Wellington.

C'est un bon sujet en effet, bonne chance !! C'est pour quand ?

Salut REX, salut ADMIN,

J' ai lu toutes vos réponses depuis ma dernière...

Louis 16 est tombé, décapité, car le peuple n' en pouvait plus d' être exploité et pris à la gorge toute la vie durant. Louis 16 n' avait pas la carure d' un roi et encore moins de Louis 14 ou de Napoléon 1er. Le peuple voulait juste son parlement et aspirait juste à de meilleurs traitements... Tous les pouvoirs et les avantages et autres privilèges étaient concentrés entre les mains de la noblesse... Le clergé aussi se gavait sur le dos du peuple, serf et bon à exploiter. Marie-Antoinette trahit le peuple en appelant les autrichiens à venir sur Paris pour la sauver elle et les siens et pour mater au passage les insurgés... Ce qui fut vécu comme une défiance comme un outrage supplémentaire comme une arrogance ultime que le peuple ne pouvait plus supporter.

Il faut se mettre à la place des peuples brimés depuis des générations, des siècles, par la noblesse... Il est logique, compréhensible que les arrogants soient exécutés car ils incarnent le mal absolu (et comment les blâmer?). Ce qui est condamnable, ce n' est pas la révolution en soi mais les horreurs qu' elle engendre (tous ces gens décapités sans jugement ou presque!) à la suite de délation, de règlements de compte ou de jalousie tout simplement, tous ces débordements d' hyper violence, toutes ces injustices qu' elle engendre, et toute cette souffrance! C' est terrible. Et la révolution russe n' est pas en reste également. Abominable!

Louis 16 s' est laissé débordé par le peuple car il n' avait pas l' âme d' un chef, car c' était un gentil mou, brave, pas méchant, mais complètement déconnecté de la base (comme nos UMPS). La cour vivait dans l' opulence quand le peuple crevait de faim. Alors, il y eut beaucoup, beaucoup, beaucoup de têtes tranchées... Ce qui finit assurément par étancher la soif de toute cette colère et de toute cette rancoeur contenue par le peuple depuis des décennies d' injustices.

La Grèce et l' Espagne à ce jour ne sont pas exempts de revenir à la révolution. Si la haute bourgeoisie européenne et ses électeurs bourgeois n' en prennent pas conscience. Un ventre bien nourri, le plein emploi et la sécurité, c' est la paix. Mal nourri et pas d' emploi et tant de précarité à tous les niveaux, c' est la guerre à coup sûr.

De la misère nait la révolution et de la révolution naissent les fascismes (dictatures: Napoléon, Lénine-Staline, Mussolini-Hitler, Tito, Pinochet...)
Ce qu'on veut dire c'est que la royauté ou meme l'impérialisme n'avait pas engendré que du mauvais

_________________
Si j'avance suivez-moi,si je meurs vengez-moi,si je recule tuez-moi     (Henri de La Rochejacquelin 1772-1794)

Si les Français m'appellent je ne me déroberai pas.                          (Louis XX1974-?)

Candidatez au groupe MUSE si vous souhaitez  une Europe indépendante et forte face a la tutelle des USA
http://thinkyourpolitic.forumsgratuits.net/groups
avatar
Mr Chat
Admin
Admin

Chien
Messages : 2103
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 24
Localisation : Nantes

Feuille de personnage
Essai: 2

http://thinkyourpolitic.forumsgratuits.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par Invité le Sam 26 Mai - 19:30

Admin a écrit:
Rollon a écrit:
falt r a écrit:il y a plein de choses à dire sur Waterloo et tu peux parler aussi du général prussien Blücher qui vainc Grouchy. Je pense que Napoléon a fait l'erreur de vouloir envoyer Grouchy s'occuper à poursuivre les prussiens. Il a divisé son armée alors qu'il aurait dû mettre toute sa force contre le général très défensif qu'est Wellington.

C'est un bon sujet en effet, bonne chance !! C'est pour quand ?

Salut REX, salut ADMIN,

J' ai lu toutes vos réponses depuis ma dernière...

Louis 16 est tombé, décapité, car le peuple n' en pouvait plus d' être exploité et pris à la gorge toute la vie durant. Louis 16 n' avait pas la carure d' un roi et encore moins de Louis 14 ou de Napoléon 1er. Le peuple voulait juste son parlement et aspirait juste à de meilleurs traitements... Tous les pouvoirs et les avantages et autres privilèges étaient concentrés entre les mains de la noblesse... Le clergé aussi se gavait sur le dos du peuple, serf et bon à exploiter. Marie-Antoinette trahit le peuple en appelant les autrichiens à venir sur Paris pour la sauver elle et les siens et pour mater au passage les insurgés... Ce qui fut vécu comme une défiance comme un outrage supplémentaire comme une arrogance ultime que le peuple ne pouvait plus supporter.

Il faut se mettre à la place des peuples brimés depuis des générations, des siècles, par la noblesse... Il est logique, compréhensible que les arrogants soient exécutés car ils incarnent le mal absolu (et comment les blâmer?). Ce qui est condamnable, ce n' est pas la révolution en soi mais les horreurs qu' elle engendre (tous ces gens décapités sans jugement ou presque!) à la suite de délation, de règlements de compte ou de jalousie tout simplement, tous ces débordements d' hyper violence, toutes ces injustices qu' elle engendre, et toute cette souffrance! C' est terrible. Et la révolution russe n' est pas en reste également. Abominable!

Louis 16 s' est laissé débordé par le peuple car il n' avait pas l' âme d' un chef, car c' était un gentil mou, brave, pas méchant, mais complètement déconnecté de la base (comme nos UMPS). La cour vivait dans l' opulence quand le peuple crevait de faim. Alors, il y eut beaucoup, beaucoup, beaucoup de têtes tranchées... Ce qui finit assurément par étancher la soif de toute cette colère et de toute cette rancoeur contenue par le peuple depuis des décennies d' injustices.

La Grèce et l' Espagne à ce jour ne sont pas exempts de revenir à la révolution. Si la haute bourgeoisie européenne et ses électeurs bourgeois n' en prennent pas conscience. Un ventre bien nourri, le plein emploi et la sécurité, c' est la paix. Mal nourri et pas d' emploi et tant de précarité à tous les niveaux, c' est la guerre à coup sûr.

De la misère nait la révolution et de la révolution naissent les fascismes (dictatures: Napoléon, Lénine-Staline, Mussolini-Hitler, Tito, Pinochet...)
Ce qu'on veut dire c'est que la royauté ou meme l'impérialisme n'avait pas engendré que du mauvais

Notre système actuel n' engendre pas que du mauvais non plus mais on tend de plus en plus vers un contexte de paupérisation généralisée dans un Occident pré-révolutionnaire (Grèce, Espagne). Ce n' est que le début si nos politiques ne prennent pas sérieusement les choses en main. Mon avis (peut-être suis je trop pessimiste?) est qu' Hollande ne changera rien par rapport à Sarkozy ou Mitterrand et Chirac. Puisque le vrai pouvoir n' est plus entre celui de nos dirigeants mais entre celui des banquiers, rentiers et autres industriels qui s' organisent comme des cartels à l' échelle internationale sur le dos des peuples. L' issue de tout ça? A mon avis, la seule issue sera le retour à une certaine forme de fascisme. Pas aujourd' hui ni demain, mais on tend vers cela.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par falt r le Sam 26 Mai - 23:38

Je ne pense pas que le peuple insurgé (c'est une minorité mais suffisamment proche de Paris, comme mes fameux ancêtres^^) a décidé de se rebeller pour décapiter leur Roy ou fonder une République. Il n'y a que les penseurs de la Révolution qui le pensent. Le marquis Condorcet ou encore le cousin de Louis XVI en premiers pourtant nobliaux. Bien que l'un est républicain, l'autre non. Il y a toute sorte de mouvance et d'espoir qui naisse durant 1789. Tout est passé. Chacun prépare ses plus dignes orateurs pour duper le peuple parisien et lui faire promettre tout et n'importe quoi, même l'irréalisable.
Le conservateur et écrivain irlandais l'a très bien compris lorsqu'il écrit Réflexions sur la Révolution Française (c'est Edmund Burke).

Le peuple s'est rebellé parce qu'il avait faim, et le règne catastrophique de Louis XVI a conduit son royaume vers la faillite. Mais c'est parce qu'il s'est très très mal entouré et par tous les corrompus. Le marquis de Sade (ce n'est peut-être pas une référence mais son intelligence et sa plume vaut le coup d'oeil) a d'ailleurs dit => "En un temps de corruption absolu, la meilleur politique est de faire comme les autres".
Il sera en prison sous tous les régimes (monarchie, directoire, consulat, empire) mais il avait au moins le mérité d'être franc et fidèle envers ce qu'il pensait..

L'exemple qui démontre très bien cet endoctrinement de la part des révolutionnaires c'est lorsque la rumeur disait que la Reine Marie-Antoinette aurait dit => "Qu'il -le peuple- mange de la brioche". Elle ne l'a jamais dit comme lorsqu'on dit encore aujourd'hui que Louis XIV aurait dit => "L'Etat c'est moi", jamais dit non plus. Le but est de discréditer le système monarchique et rien de mieux que les mensonges.

Ce que je regrette le plus c'est que Louis le seizième n'était qu'un faible mais je le pardonne pour ses qualités humaines. Il aurait dû faire confiance à ses généraux et conseillers fidèles.

Enfin c'est bien pour ces malheurs (avant puis après 1789), que j'avais dit sur un autre message qu'il fallait moderniser le royaume. Mais il y a une chose qu'on ne peut reprocher au règne de Louis XVI, ce sont les avancées stratégiques et technologiques de l’armée qui ont bien servi par la suite notamment à Napoléon Bonaparte. D'ailleurs ce dernier bien que paoliste dans sa jeunesse, n'a pas hésité à prendre des cours à l'Académie Royale, prestigieuse école militaire.

Dommage que Louis XIV n'est pas éternel..

Admin a raison, la monarchie avait une âme. La Révolution et la République a causé bien plus de misères que la monarchie ou Louis XVI. Et pourtant l'insurrection n'était pas aussi répandu. Enfin, si mais pas au sein de la sphère des élites. Pourquoi ? Parce que l'épuration était que trop bien réussi. Bravo Robespierre mais que je suis heureux que tu ais connu le même sort que tout ceux (à commencer par Louis XVI) que tu as mis à l'échafaud !!

_________________
VLTIMA RATION REGVM, [la Force est] l'Ultime Argument des Roys (gravure sur les canons du Grand Louis)
avatar
falt r
Modérateur
Modérateur

Messages : 416
Date d'inscription : 23/05/2012

Feuille de personnage
Essai: 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par falt r le Sam 26 Mai - 23:42

Rollon a écrit: A mon avis, la seule issue sera le retour à une certaine forme de fascisme. Pas aujourd' hui ni demain, mais on tend vers cela.
oui tu as raison, je suis parfaitement d'accord mais cela comporte beaucoup de risque.

D'ailleurs Mussolini fut très populaire en Italie, il passait pour un héros. Hitler s'en est inspiré (même s'il ne la traité comme un moins que rien dans les faits) et le pape ainsi que Churchill l'admiraient également. Ils voyaient en lui, un rempart contre le communisme.
avatar
falt r
Modérateur
Modérateur

Messages : 416
Date d'inscription : 23/05/2012

Feuille de personnage
Essai: 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par Invité le Dim 27 Mai - 8:33

falt r a écrit:Je ne pense pas que le peuple insurgé (c'est une minorité mais suffisamment proche de Paris, comme mes fameux ancêtres^^) a décidé de se rebeller pour décapiter leur Roy ou fonder une République. Il n'y a que les penseurs de la Révolution qui le pensent. Le marquis Condorcet ou encore le cousin de Louis XVI en premiers pourtant nobliaux. Bien que l'un est républicain, l'autre non. Il y a toute sorte de mouvance et d'espoir qui naisse durant 1789. Tout est passé. Chacun prépare ses plus dignes orateurs pour duper le peuple parisien et lui faire promettre tout et n'importe quoi, même l'irréalisable.
Le conservateur et écrivain irlandais l'a très bien compris lorsqu'il écrit Réflexions sur la Révolution Française (c'est Edmund Burke).

Le peuple s'est rebellé parce qu'il avait faim, et le règne catastrophique de Louis XVI a conduit son royaume vers la faillite. Mais c'est parce qu'il s'est très très mal entouré et par tous les corrompus. Le marquis de Sade (ce n'est peut-être pas une référence mais son intelligence et sa plume vaut le coup d'oeil) a d'ailleurs dit => "En un temps de corruption absolu, la meilleur politique est de faire comme les autres".
Il sera en prison sous tous les régimes (monarchie, directoire, consulat, empire) mais il avait au moins le mérité d'être franc et fidèle envers ce qu'il pensait..

L'exemple qui démontre très bien cet endoctrinement de la part des révolutionnaires c'est lorsque la rumeur disait que la Reine Marie-Antoinette aurait dit => "Qu'il -le peuple- mange de la brioche". Elle ne l'a jamais dit comme lorsqu'on dit encore aujourd'hui que Louis XIV aurait dit => "L'Etat c'est moi", jamais dit non plus. Le but est de discréditer le système monarchique et rien de mieux que les mensonges.

Ce que je regrette le plus c'est que Louis le seizième n'était qu'un faible mais je le pardonne pour ses qualités humaines. Il aurait dû faire confiance à ses généraux et conseillers fidèles.

Enfin c'est bien pour ces malheurs (avant puis après 1789), que j'avais dit sur un autre message qu'il fallait moderniser le royaume. Mais il y a une chose qu'on ne peut reprocher au règne de Louis XVI, ce sont les avancées stratégiques et technologiques de l’armée qui ont bien servi par la suite notamment à Napoléon Bonaparte. D'ailleurs ce dernier bien que paoliste dans sa jeunesse, n'a pas hésité à prendre des cours à l'Académie Royale, prestigieuse école militaire.

Dommage que Louis XIV n'est pas éternel..

Admin a raison, la monarchie avait une âme. La Révolution et la République a causé bien plus de misères que la monarchie ou Louis XVI. Et pourtant l'insurrection n'était pas aussi répandu. Enfin, si mais pas au sein de la sphère des élites. Pourquoi ? Parce que l'épuration était que trop bien réussi. Bravo Robespierre mais que je suis heureux que tu ais connu le même sort que tout ceux (à commencer par Louis XVI) que tu as mis à l'échafaud !!

Non, je n' ai pas dit (ou je ne voulais pas que ce soit interprété comme tel) que les insurgés voulaient décapiter tout le monde dont la famille royale notammant. Je dis simplement que, outre effectivement que la famille royale était un symbole fort de l' état, que le peuple épuisé a "pété un plomb" et est parti dans un acharnement meurtrier et barbare (même pas atteint par les révolutions arabes de l' années dernière) après la trahison de la reine Marie-Antoinette en essayant d' organiser sa fuite par l' appui de l' armée autrichienne qui serait aussi venue pour mater les insurgés. Il aurait fallu Napoléon 1er à la place de Louis 16, on aurait évité peut-être toutes ces horreurs et ces injustices innombrables causées par la révolution.

Quand je vois la reine d' Angleterre (je ne peux pas la saquer) et qu' elle est surement responsable de la mort de Diana, ça me rend agressif. Ceci dit, la royauté espagnole, monégasque, norvégienne et autre grande famille européenne sont bien plus populaires que cette sale reine d' Angleterre qui vit comme un pou sur la tête du peuple dont ce dernier paie les émoluments bien trop chers de surcroît! La reine d' Angleterre, je ne peux pas me la saquer, c' est devenu génétique. Mais j' aime bien Juan Carlos et l' ancienne famille monégasque avec son roi et sa reine, couple royal mythique des années 60.

J' aimerais bien avoir une Europe impériale, ça me fait rêver. Mais je pense que vu les difficultés d' aujourd' hui, on en est bien loin. Malheureusement. Le dernier empire passé et en devenir, c' est celui de Poutine. J' aime beaucoup ce président. C' est un sacré bonhomme, couillu, charismatique et aux multiples talents.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par Invité le Dim 27 Mai - 8:54



J' ajoute qu' en fait si je combats certains bourgeois, j' en suis largement issu et le deviendrai à mon tour, et pas des moindres. Mais je hais l' injustice et l' arrogance. Ce sont 2 thèmes que je déteste au plus haut point car je sais ce que ça veut dire car je viens d' un milieu où l' arrogance est une spécialité. Si tu n' es pas diplômé (DESS, maitrise, capès...) t' es une merde. Si t' es pas cadre t' es une merde, à fortiori quand on est maçon à son compte comme moi.

J' ai un oncle banquier en Suisse (je ne sais pas combien de millions il a mais il est vachement arrogant), je ne le vois jamais et la dernière fois que je l' ai vu, quand je lui ai dit que j' étais maçon il a cessé de discuter avec moi. Il est moche en plus! C' est un minable. Ce genre de personne, je leur enfoncerai allègrement la gueule dans le béton frais. Ca me défoulerait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par falt r le Dim 27 Mai - 9:59

Je comprends ce que tu veux dire. Effectivement, une Europe impériale, soudée et sociale serait la bienvenue mais je doute que cela puisse être possible dans l'Etat actuel des choses.

Le problème de Marie-Antoinette et de Louis c'est qu'ils se sont aperçus que trop tard de la Révolution et du mécontentement qui se transformait petit à petit en fureur (grâce aux dignes orateurs, j'insiste. Dignes mais que d'hypocrisie et d'arrogance). L'empereur autrichien avait un lien familial avec la Reine Marie-Antoinette plus préoccupée par sa vie luxueuse et gâtée que celle du peuple (bien qu'elle en soit sensible). Je pense sincèrement que Louis XVI était un Roy du peuple (ce qui a causé sa perte) mais sa gentillesse et presque son innocence ont fait qu'il soit manipulé et martyrisé. Au fond, je pense que c'est le seul qui se souciait du peuple. Entre les monarchistes qui voulaient mater les insurgés devenus révolutionnaires et ces derniers qui voulaient massacrer les catholiques royalistes refusant leur domination, le peuple n'est qu'entre eux feux impitoyables. Le Roy martyrisé ne pouvait demander de l'aide qu'à son beau-frère ou aux armées prussiennes de Brunswick. C'est évident. Dès lors qu'on force son Prince à mettre le bonnet phrygien, à reconnaître l'Assemblée Constituante qui se moquait de lui depuis le début et surtout quand il est rentré de force à Paris sous la protection de la Garde Nationale, alors la Monarchie Constitutionnelle ne pouvait qu'aboutir à une séparation.

Comment faut-il comprendre la Révolution ? Elle s'est déroulée sous les acclamations de VIVE LE ROY !! VIVE DIEU !! C'est très paradoxal vu la suite des choses mais en même temps ça confirme l'abominable pensée de l'être humain. L'Histoire du Japon, c'est à peu près la même chose. L'Empereur n'avait qu'un rôle de représentativité lorsque les guerriers lassés de la noblesse de la cour décide de faire un putsch pour le bien de l'Empereur disaient-ils. La guerre de Genpei (1180-1185) oppose les deux principaux clans guerriers. Les clans Taira et Minamoto se disputent la domination de l'archipel nippon et donc le shogun. Les premiers en sortiront vainqueurs malgré leur entame difficile.

Vous voyez ? Que d'hypocrisie lors d'une Révolution. La Fronde de 1648 à 1653 c'était pareil... guerre civile pour sauver le jeune Prince des mains du tyran Mazarin et de la méchante Reine-mère Anne d'Autriche trop espagnol pour régner en France. Enfin, je ne vais pas m'amuser à détailler toutes les révolutions mais vous remarquerez que j'apprécie l'Histoire Smile
avatar
falt r
Modérateur
Modérateur

Messages : 416
Date d'inscription : 23/05/2012

Feuille de personnage
Essai: 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par falt r le Dim 27 Mai - 10:17

Je suis comme toi Piotr, je hais la Monarchie anglaise qui ne fait qu'abrutir le peuple et ) faire vendre l'ignoble presse people.
En revanche, j'admire Juan Carlos et son courage en 1978 lorsqu'il s'oppose au putsch militaire des nostalgiques du franquisme, il a risqué sa vie et je trouve désolant que les espagnoles aient la mémoire courte et surtout sélective. Ne retenir qu'une chasse en Afrique et une histoire de corruption nationale (les grands mots..), je trouve cela trop facile. Surtout que le Roy Juan Carlos est à la fin de sa vie, il a le droit au respect. Il n'a pas eu une enfance facile.
Mais je pense qu'il aurait dû s'offrir plus de pouvoir. La monarchie espagnole ressemble trop aux républiques.
Personnellement, je trouve aussi que Poutine est un bon voire un excellent Président. Il relance de suite l'économie russe et s'appuie sur le patriotisme pour refuser la domination financière, capitaliste et culturelle américaine. Il a bien géré aussi le problème géorgien et l'un des seuls à êtres soucieux de la vie en campagne. Après on peut lui reprocher son autoritarisme mais je pense que ses présidences sont plus qu'acceptables. Et j'apprécie qu'il s'oppose au diktat des Nations Unies, comme si il allait sauver des islamistes contre ses intérêts nationales.

Sinon, ton oncle est un peu représentatif des grandes fortunes mais en attendant, nous ne pouvons nous séparer d'eux.. C'est regrettable et injuste mais que veux-tu ?

_________________
VLTIMA RATION REGVM, [la Force est] l'Ultime Argument des Roys (gravure sur les canons du Grand Louis)
avatar
falt r
Modérateur
Modérateur

Messages : 416
Date d'inscription : 23/05/2012

Feuille de personnage
Essai: 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par Invité le Dim 27 Mai - 11:15

falt r a écrit:Je suis comme toi Piotr, je hais la Monarchie anglaise qui ne fait qu'abrutir le peuple et ) faire vendre l'ignoble presse people.
En revanche, j'admire Juan Carlos et son courage en 1978 lorsqu'il s'oppose au putsch militaire des nostalgiques du franquisme, il a risqué sa vie et je trouve désolant que les espagnoles aient la mémoire courte et surtout sélective. Ne retenir qu'une chasse en Afrique et une histoire de corruption nationale (les grands mots..), je trouve cela trop facile. Surtout que le Roy Juan Carlos est à la fin de sa vie, il a le droit au respect. Il n'a pas eu une enfance facile.
Mais je pense qu'il aurait dû s'offrir plus de pouvoir. La monarchie espagnole ressemble trop aux républiques.
Personnellement, je trouve aussi que Poutine est un bon voire un excellent Président. Il relance de suite l'économie russe et s'appuie sur le patriotisme pour refuser la domination financière, capitaliste et culturelle américaine. Il a bien géré aussi le problème géorgien et l'un des seuls à êtres soucieux de la vie en campagne. Après on peut lui reprocher son autoritarisme mais je pense que ses présidences sont plus qu'acceptables. Et j'apprécie qu'il s'oppose au diktat des Nations Unies, comme si il allait sauver des islamistes contre ses intérêts nationales.

Sinon, ton oncle est un peu représentatif des grandes fortunes mais en attendant, nous ne pouvons nous séparer d'eux.. C'est regrettable et injuste mais que veux-tu ?

Oui, nous nous rejoignons sur la monarchie, l' impérialisme et le social. Nous apprécions bien Poutine et Juan Carlos qui est un bon roi malgré quelques détails mesquins que je ne retiendrai pas. C' est un bon roi, c' est un fait, comme Poutine qui est un bon président/empereur, lol. Je ne comprends qu' il faille en arriver à des révolutions sanglantes pour rebondir dans des pays comme la France, la Russie, et l' Espagne aussi qui a eu ses heures noires...

Une chose est sure dans l' histoire de notre civilisation, les plus grands peuples sont les anglais, les français, les espagnols, les italiens, les allemands et les russes évidemment! Nous avons tous eu notre heure de gloire! Mais le plus grand de tous les peuples européens reste le peuple slave dont la Russie pour ne pas la nommer. Qui n' a aucune dette nationale. Et la plus grande économie européenne, c' est l' Allemagne (mais très endettée) qui est aussi une des plus grandes du monde.

1- USA
2- Chine
3- Japon
4- Allemagne
5- France

Tous ces pays sont très puissants économiquement mais aussi terriblement endettés à part la Chine qui a les moyens de sa dette. Je pense qu' en terme d' économie par rapport à sa population, l' Allemagne est le plus grand des pays du monde. La Chine lui a commandé 21 millions de voitures en 2011! Incroyable non?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par Mr Chat le Mar 29 Mai - 10:05

Rollon a écrit:
falt r a écrit:Je suis comme toi Piotr, je hais la Monarchie anglaise qui ne fait qu'abrutir le peuple et ) faire vendre l'ignoble presse people.
En revanche, j'admire Juan Carlos et son courage en 1978 lorsqu'il s'oppose au putsch militaire des nostalgiques du franquisme, il a risqué sa vie et je trouve désolant que les espagnoles aient la mémoire courte et surtout sélective. Ne retenir qu'une chasse en Afrique et une histoire de corruption nationale (les grands mots..), je trouve cela trop facile. Surtout que le Roy Juan Carlos est à la fin de sa vie, il a le droit au respect. Il n'a pas eu une enfance facile.
Mais je pense qu'il aurait dû s'offrir plus de pouvoir. La monarchie espagnole ressemble trop aux républiques.
Personnellement, je trouve aussi que Poutine est un bon voire un excellent Président. Il relance de suite l'économie russe et s'appuie sur le patriotisme pour refuser la domination financière, capitaliste et culturelle américaine. Il a bien géré aussi le problème géorgien et l'un des seuls à êtres soucieux de la vie en campagne. Après on peut lui reprocher son autoritarisme mais je pense que ses présidences sont plus qu'acceptables. Et j'apprécie qu'il s'oppose au diktat des Nations Unies, comme si il allait sauver des islamistes contre ses intérêts nationales.

Sinon, ton oncle est un peu représentatif des grandes fortunes mais en attendant, nous ne pouvons nous séparer d'eux.. C'est regrettable et injuste mais que veux-tu ?

Oui, nous nous rejoignons sur la monarchie, l' impérialisme et le social. Nous apprécions bien Poutine et Juan Carlos qui est un bon roi malgré quelques détails mesquins que je ne retiendrai pas. C' est un bon roi, c' est un fait, comme Poutine qui est un bon président/empereur, lol. Je ne comprends qu' il faille en arriver à des révolutions sanglantes pour rebondir dans des pays comme la France, la Russie, et l' Espagne aussi qui a eu ses heures noires...

Une chose est sure dans l' histoire de notre civilisation, les plus grands peuples sont les anglais, les français, les espagnols, les italiens, les allemands et les russes évidemment! Nous avons tous eu notre heure de gloire! Mais le plus grand de tous les peuples européens reste le peuple slave dont la Russie pour ne pas la nommer. Qui n' a aucune dette nationale. Et la plus grande économie européenne, c' est l' Allemagne (mais très endettée) qui est aussi une des plus grandes du monde.

1- USA
2- Chine
3- Japon
4- Allemagne
5- France

Tous ces pays sont très puissants économiquement mais aussi terriblement endettés à part la Chine qui a les moyens de sa dette. Je pense qu' en terme d' économie par rapport à sa population, l' Allemagne est le plus grand des pays du monde. La Chine lui a commandé 21 millions de voitures en 2011! Incroyable non?
L'allemagne sa fait longtemps qu'ils font des mesures de rigueur et regardez aujourd'hui
Ce sont eux qui se démmerdent le mieux
Augmentation des salaires il n'y a pas un mois
Et après les rouges sont contre la rigueur
Eh bien on est pas dans la merde

_________________
Si j'avance suivez-moi,si je meurs vengez-moi,si je recule tuez-moi     (Henri de La Rochejacquelin 1772-1794)

Si les Français m'appellent je ne me déroberai pas.                          (Louis XX1974-?)

Candidatez au groupe MUSE si vous souhaitez  une Europe indépendante et forte face a la tutelle des USA
http://thinkyourpolitic.forumsgratuits.net/groups
avatar
Mr Chat
Admin
Admin

Chien
Messages : 2103
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 24
Localisation : Nantes

Feuille de personnage
Essai: 2

http://thinkyourpolitic.forumsgratuits.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par Invité le Dim 3 Juin - 21:20

Admin a écrit:
Rollon a écrit:
falt r a écrit:Je suis comme toi Piotr, je hais la Monarchie anglaise qui ne fait qu'abrutir le peuple et ) faire vendre l'ignoble presse people.
En revanche, j'admire Juan Carlos et son courage en 1978 lorsqu'il s'oppose au putsch militaire des nostalgiques du franquisme, il a risqué sa vie et je trouve désolant que les espagnoles aient la mémoire courte et surtout sélective. Ne retenir qu'une chasse en Afrique et une histoire de corruption nationale (les grands mots..), je trouve cela trop facile. Surtout que le Roy Juan Carlos est à la fin de sa vie, il a le droit au respect. Il n'a pas eu une enfance facile.
Mais je pense qu'il aurait dû s'offrir plus de pouvoir. La monarchie espagnole ressemble trop aux républiques.
Personnellement, je trouve aussi que Poutine est un bon voire un excellent Président. Il relance de suite l'économie russe et s'appuie sur le patriotisme pour refuser la domination financière, capitaliste et culturelle américaine. Il a bien géré aussi le problème géorgien et l'un des seuls à êtres soucieux de la vie en campagne. Après on peut lui reprocher son autoritarisme mais je pense que ses présidences sont plus qu'acceptables. Et j'apprécie qu'il s'oppose au diktat des Nations Unies, comme si il allait sauver des islamistes contre ses intérêts nationales.

Sinon, ton oncle est un peu représentatif des grandes fortunes mais en attendant, nous ne pouvons nous séparer d'eux.. C'est regrettable et injuste mais que veux-tu ?

Oui, nous nous rejoignons sur la monarchie, l' impérialisme et le social. Nous apprécions bien Poutine et Juan Carlos qui est un bon roi malgré quelques détails mesquins que je ne retiendrai pas. C' est un bon roi, c' est un fait, comme Poutine qui est un bon président/empereur, lol. Je ne comprends qu' il faille en arriver à des révolutions sanglantes pour rebondir dans des pays comme la France, la Russie, et l' Espagne aussi qui a eu ses heures noires...

Une chose est sure dans l' histoire de notre civilisation, les plus grands peuples sont les anglais, les français, les espagnols, les italiens, les allemands et les russes évidemment! Nous avons tous eu notre heure de gloire! Mais le plus grand de tous les peuples européens reste le peuple slave dont la Russie pour ne pas la nommer. Qui n' a aucune dette nationale. Et la plus grande économie européenne, c' est l' Allemagne (mais très endettée) qui est aussi une des plus grandes du monde.

1- USA
2- Chine
3- Japon
4- Allemagne
5- France

Tous ces pays sont très puissants économiquement mais aussi terriblement endettés à part la Chine qui a les moyens de sa dette. Je pense qu' en terme d' économie par rapport à sa population, l' Allemagne est le plus grand des pays du monde. La Chine lui a commandé 21 millions de voitures en 2011! Incroyable non?
L'allemagne sa fait longtemps qu'ils font des mesures de rigueur et regardez aujourd'hui
Ce sont eux qui se démmerdent le mieux
Augmentation des salaires il n'y a pas un mois
Et après les rouges sont contre la rigueur
Eh bien on est pas dans la merde

Ouais, les allemands sont un grand peuple, ça a toujours été et le sera encore longtemps. C' est eux qui ont usé Rome jusqu' à la faire tomber.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par Mr Chat le Lun 4 Juin - 6:12

Et en plus eux sont organisés et obéissants
Ils me font un peu penser au Japon qui eux ausi se sont relevés après le deuxième massacre mondial

_________________
Si j'avance suivez-moi,si je meurs vengez-moi,si je recule tuez-moi     (Henri de La Rochejacquelin 1772-1794)

Si les Français m'appellent je ne me déroberai pas.                          (Louis XX1974-?)

Candidatez au groupe MUSE si vous souhaitez  une Europe indépendante et forte face a la tutelle des USA
http://thinkyourpolitic.forumsgratuits.net/groups
avatar
Mr Chat
Admin
Admin

Chien
Messages : 2103
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 24
Localisation : Nantes

Feuille de personnage
Essai: 2

http://thinkyourpolitic.forumsgratuits.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par Invité le Lun 4 Juin - 19:07

Admin a écrit:Et en plus eux sont organisés et obéissants
Ils me font un peu penser au Japon qui eux ausi se sont relevés après le deuxième massacre mondial



C' est clair. Comme par hasard d' ailleurs, Allemagne et Japon sont les pays les plus puissants économiquement au monde ramenés à la population. Détruits à la fin de la seconde guerre mondiale, revenus parmi les plus grandes puissances économiques mondiales depuis quelques décennies déjà. Mais ce sont les japonais pour qui je suis le plus admiratif. Tout ce qu' ils fabriquent est d' excellente qualité. Ils n' ont rien à envier aux allemands, je cite:

Toyota/Lexus, Honda, Subaru, Mitsubishi, Kawasaki, Suzuki, Yamaha, Hilti, Makita, Hitachi et j' en passe! Que des excellents produits que j' ai déjà testés parmi eux dont: Suzuki, Kawasaki, Yamaha, Honda et Hitachi. Tous incassables!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par Mr Chat le Mar 5 Juin - 6:22

Je sais qu'ils ont eu un seul problème avec une de leur voiture dernièrement
Les coréens prennent de l'ampleur malgré leur petit pays
Ils sont bon en électronique

_________________
Si j'avance suivez-moi,si je meurs vengez-moi,si je recule tuez-moi     (Henri de La Rochejacquelin 1772-1794)

Si les Français m'appellent je ne me déroberai pas.                          (Louis XX1974-?)

Candidatez au groupe MUSE si vous souhaitez  une Europe indépendante et forte face a la tutelle des USA
http://thinkyourpolitic.forumsgratuits.net/groups
avatar
Mr Chat
Admin
Admin

Chien
Messages : 2103
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 24
Localisation : Nantes

Feuille de personnage
Essai: 2

http://thinkyourpolitic.forumsgratuits.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par Invité le Mar 5 Juin - 18:03

Admin a écrit:Je sais qu'ils ont eu un seul problème avec une de leur voiture dernièrement
Les coréens prennent de l'ampleur malgré leur petit pays
Ils sont bon en électronique



Les japonais sont bons car ils ont copié l' occident. Les coréens aussi car ils ont copié les japonais. Les chinois arrivent car ils copient sur les japonais, les coréens et l' Occident.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par Mr Chat le Mer 6 Juin - 8:20

Rollon a écrit:
Admin a écrit:Je sais qu'ils ont eu un seul problème avec une de leur voiture dernièrement
Les coréens prennent de l'ampleur malgré leur petit pays
Ils sont bon en électronique



Les japonais sont bons car ils ont copié l' occident. Les coréens aussi car ils ont copié les japonais. Les chinois arrivent car ils copient sur les japonais, les coréens et l' Occident.
C'est pas faux
Regarde ils font que du recopiage notamment au niveau de l'industrie de luxe

_________________
Si j'avance suivez-moi,si je meurs vengez-moi,si je recule tuez-moi     (Henri de La Rochejacquelin 1772-1794)

Si les Français m'appellent je ne me déroberai pas.                          (Louis XX1974-?)

Candidatez au groupe MUSE si vous souhaitez  une Europe indépendante et forte face a la tutelle des USA
http://thinkyourpolitic.forumsgratuits.net/groups
avatar
Mr Chat
Admin
Admin

Chien
Messages : 2103
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 24
Localisation : Nantes

Feuille de personnage
Essai: 2

http://thinkyourpolitic.forumsgratuits.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par Invité le Sam 9 Juin - 17:38

Ab Initio a écrit:
Rollon a écrit:
Admin a écrit:Je sais qu'ils ont eu un seul problème avec une de leur voiture dernièrement
Les coréens prennent de l'ampleur malgré leur petit pays
Ils sont bon en électronique



Les japonais sont bons car ils ont copié l' occident. Les coréens aussi car ils ont copié les japonais. Les chinois arrivent car ils copient sur les japonais, les coréens et l' Occident.
C'est pas faux
Regarde ils font que du recopiage notamment au niveau de l'industrie de luxe

Le copiage leur a permis de gagner du temps et de nous rattraper... C' est les européens qui ont été assez nigauds pour donner leurs secrets technologiques...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par Mr Chat le Lun 11 Juin - 10:31

T'as vu on a réussi a faire passer une commande aux chinois
Et on doit leur donner nos secrets de fabrication

_________________
Si j'avance suivez-moi,si je meurs vengez-moi,si je recule tuez-moi     (Henri de La Rochejacquelin 1772-1794)

Si les Français m'appellent je ne me déroberai pas.                          (Louis XX1974-?)

Candidatez au groupe MUSE si vous souhaitez  une Europe indépendante et forte face a la tutelle des USA
http://thinkyourpolitic.forumsgratuits.net/groups
avatar
Mr Chat
Admin
Admin

Chien
Messages : 2103
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 24
Localisation : Nantes

Feuille de personnage
Essai: 2

http://thinkyourpolitic.forumsgratuits.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par Invité le Sam 16 Juin - 18:40

Ab Initio a écrit:T'as vu on a réussi a faire passer une commande aux chinois
Et on doit leur donner nos secrets de fabrication

Oui, c' est aberrant!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par Mr Chat le Mer 20 Juin - 14:33

Et on s'étonne qu'ils refont leur retard a vitesse V sur nous

_________________
Si j'avance suivez-moi,si je meurs vengez-moi,si je recule tuez-moi     (Henri de La Rochejacquelin 1772-1794)

Si les Français m'appellent je ne me déroberai pas.                          (Louis XX1974-?)

Candidatez au groupe MUSE si vous souhaitez  une Europe indépendante et forte face a la tutelle des USA
http://thinkyourpolitic.forumsgratuits.net/groups
avatar
Mr Chat
Admin
Admin

Chien
Messages : 2103
Date d'inscription : 25/04/2012
Age : 24
Localisation : Nantes

Feuille de personnage
Essai: 2

http://thinkyourpolitic.forumsgratuits.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les révolutions sont elles nationales ou sociales?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum